Actualité en France Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Magalie Méjean n'a pas envoyé d'appel d'urgence mais a bel et bien disparu en Martinique. Cette jeune femme de 28 ans pompier volontaire à Caen et agent SNCF en région parisienne, n'a pas donné signe de vie depuis mardi. La gendarmerie est toujours à sa recherche. En vacances à la Martinique pour 8 jours, Magalie est partie rejoindre une de ses amies, originaire de Caen elle aussi, qui réside à Trinité, sur l'île, a révélé France 3 Basse Normandie.

Mardi matin, les deux amies sont parties en randonnée. Plus tard dans l'après-midi, Magalie Méjean est repartie seule. Cette jeune femme très sportive aurait suivi un sentier littoral, à partir du village du Lorrain, prenant la direction du nord. Ne la voyant pas revenir, sa camarade a immédiatement prévenu les autorités et les parents de Magalie.

Sa voiture de location retrouvée

La gendarmerie locale a tout de suite mis en œuvre de gros moyens pour tenter de retrouver la jeune femme. Survolant son itinéraire en hélicoptère, ils ont pu retrouver sa Renault Clio de location, sur le parking de départ de la randonnée.

A Basse-Pointe, une commune située à environ 10 kilomètres de ce parking, plusieurs témoins ont affirmé aux gendarmes avoir croisé la jeune femme aux environ de 15 heures. Elle a demandé son chemin à plusieurs personnes, expliquant s'être égarée et ne pas retrouver sa voiture. 

VIDEO. Le reportage de Martinique première sur la disparition.

Joints par France 3 Basse Normandie, les parents de Magalie attendent avec angoisse des nouvelles de la Martinique. Les gendarmes ont repris les recherches ce jeudi. « Nous sommes très inquiets, on est complètement vidés », confie son père, Eric Méjean. Son téléphone portable n'a pas pu être géolocalisé, car il est éteint selon les gendarmes. « Mais elle avait souvent des problèmes de batterie avec ce portable », a précisé Eric Méjean. 

Cette affaire fait suite à une autre disparition récente en Martinique, celle d'un amateur d'ultra-trail rennais, Benoît Lagrée, 35 ans. Il n'a plus donné signe de vie depuis le 30 novembre dernier , alors qu'il préparait une course d'endurance dans une forêt près de Fort-de-France. Les recherches ont été officiellement suspendues le 14 décembre dernier.


This post was made using the Auto Blogging Software from WebMagnates.org This line will not appear when posts are made after activating the software to full version.



Enregistrer un commentaire

Réagissez vite