Actualité en France Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Quinze jours après la profanation de l'église de la Madeleine par une Femen, qui n'avait pas fait de dégâts, l'église Sainte-Odile, dans le XVIIe arrondissement de Paris, a subi samedi de multiples dégradations. Le curé a porté plainte dimanche matin et une enquête a été ouverte. Un suspect a été mis hors de cause après des vérifications.

Samedi en milieu de journée, «un homme a cassé des chandeliers, une statue, ouvert le baptistère et endommagé l'autel» de l'église, a témoigné le diocèse de Paris. Cet homme avait d'abord assisté à une messe et s'était fait remarquer en «s'esclaffant en pleine célébration», a précisé l'adjoint au maire de l'arrondissement chargé de la sécurité, Geoffroy Boulard, qui s'est rendu sur place.

Des paroissiens l'ont surpris pendant la profanation et l'ont pris en chasse mais l'homme, qui n'a rien dit de ses motivations, a réussi à s'enfuir. Un suspect, brièvement interpellé, a finalement été mis hors de cause après des vérifications.

Plusieurs responsables politiques ont condamné cette profanation sur Twitter, à l'image de l'adjointe au maire et candidate PS aux municipales, Anne Hidalgo, ou le député vert François de Rugy.


A l'inverse, les Femen, à l'origine de multiples profanations d'églises, ont, en réaction à notre article, refusé de condamner cet acte :





Enregistrer un commentaire

Réagissez vite