Actualité en France Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





 
Ce crime crapuleux remonte à l’hiver dernier, mais à Royan (Charente-Maritime) personne n’a oublié la mort violente de Michel Reutin. Le 20 février en fin de matinée, le propriétaire du camping le Royan, 61 ans, était découvert par son fils les mains liées dans le dos, les pieds attachés et une profonde plaie à la tête. Le mystère de ce décès est en partie levé.

Selon nos informations, un Roumain de 29 ans, originaire d’Ianca, a reconnu sa participation aux faits au cours desquels les agresseurs avaient volé 6000 € et quelques bijoux à la victime. Extradé d’Italie, où il avait été interpellé le 13 novembre, Vasile Lazar a été mis en examen début décembre pour « vols avec violence ayant entraîné la mort », puis écroué à Vivonne (Vienne).

Un gang de cambrioleurs
Ancien employé de banque, Michel Reutin était une personnalité connue et appréciée dans la région de Royan. Cet homme, décrit comme dynamique et cultivé, avait été le maire de Semussac, de 1983 à 2008. Il avait aussi siégé à la communauté d’agglomération de Royan où il s’était occupé notamment d’environnement et de la question des emplois saisonniers.
Depuis plusieurs années, l’ex- élu local gérait son camping, en bordure de la rocade de Royan, avec son fils. Un établissement fermé l’hiver mais où résidait Michel Reutin dans un appartenant attenant à l’accueil.

La nuit du 19 au 20 février, plusieurs personnes se sont introduites dans ce logement puis ont baissé les volets. La suite, seuls Vasile Lazar et ses complices la connaissent dans le détail. Le propriétaire du camping a sans doute été surpris dans son sommeil, puis ligoté. Il est probable que les agresseurs aient cherché à extorquer à Michel Reutin le numéro de son coffre-fort et que ce dernier n’ait rien dit. Le coffre sera, en effet, retrouvé partiellement éventré avec une disqueuse abandonnée sur place.

Au terme d’une longue enquête, les hommes de l’antenne de police judiciaire de Poitier-La Rochelle ont su exploiter les empreintes digitales et les traces ADN relevées scrupuleusement sur la scène de crime. Ils sont ainsi remontés jusqu’à Vasile Lazar, contre qui un mandat d’arrêt européen a été lancé. Lui et ses complices, toujours en fuite, feraient partie d’un gang de redoutables cambrioleurs qui écumaient toute l’Europe. Au camping le Royan, leur énième méfait s’est soldé par la mort d’un homme. Un homme qui a peut- être été battu à mort car il ne voulait pas livrer le numéro de son coffre-fort.






Enregistrer un commentaire

Réagissez vite