Actualité en France Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





L'ancien militaire soupçonné, d'avoir mangé mi-novembre le coeur et la langue d'un nonagénaire dans un village des Hautes-Pyrénées, a été mis en examen vendredi à Pau pour assassinat et atteinte à l'intégrité d'un cadavre. Ce fait divers avait profondément choqué les habitants du village de Nouilhan.

Jérémy Rimbaud, ex-caporal de 26 ans, a également été mis en examen pour tentative d'assassinat sur un autre homme qu'il avait agressé le même jour, a indiqué le vice-procureur Sébastien Ellul. Selon le magistrat, l'ancien soldat a été placé sous mandat de dépôt, mais va rester interné dans un établissement psychiatrique spécialisé à Cadillac, en Gironde, où il se trouve depuis le 21 novembre.

Il avait reconnu les faits juste après le drame

Le jeune homme, qui était arrivé vers 09h20 au tribunal dans un fourgon de gendarmerie, vêtu d'un pull rayé beige et marron et d'un pantalon noir, la tête dissimulée sous un blouson beige, a été entendu par la juge Isabelle Ardeef dans le cadre de l'information judiciaire ouverte fin novembre pour «assassinat, atteinte à l'intégrité d'un cadavre et tentative d'assassinat».

A l'issue de cette audition, qui s'est terminée peu avant 16 heures, il a été présenté à un juge des libertés et de la détention qui, au terme d'une audience à huis clos longue d'une dizaine de minutes, a prononcé son placement en détention.

Le jeune homme qui, compte tenu de son état psychique, n'avait pas encore pu être entendu par la juge, avait reconnu devant les enquêteurs, juste après le drame, avoir tué le 15 novembre un retraité de 90 ans à Nouilhan (Hautes-Pyrénées), village de 200 habitants, en lui fracassant le crâne avec un outil métallique. Le même jour, il avait également agressé un autre homme avec le même objet. Il avait également soutenu avoir prélevé et mangé le coeur et la langue du nonagénaire décédé.




Enregistrer un commentaire

Réagissez vite