Actualité en France Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Des bousculades, des menaces de mort, une plainte et une enquête. La fête a tourné à la foire d'empoigne dans un hypermarché Leclerc de Nîmes (Gard), selon le quotidien Midi-Libre.

Les faits se déroulent le 14 décembre dernier, rapporte le quotidien : l'enseigne fête l'agrandissement de ses locaux et décide d'organiser un jeu-concours sous forme de loterie.


Un animateur remet aux clients des tickets de jeu à valider dans une machine, laquelle affiche ensuite «cadeaux», «bon d'achat», «voiture» ou «perdu».

Une voiture au coeur de la discorde

L'animateur aurait laissé entendre que le principal lot, une Alfa Romeo d’une valeur de 12 000 euros, serait gagnée à partir de 17 heures. C'est alors que l'excitation monte que la file, pourtant encadrée par des barrières et vigiles. Un groupe de jeunes se serait immiscé dans la queue sans attendre son tour, et l'un d'eux aurait remporté finalement la voiture tant convoitée, a témoigné une cliente qui a finalement porté plainte.

Selon celle ci, sa mère «a crié que tout cela était truqué. Ces jeunes l’ont alors injuriée et l’un d’entre eux, qui était un copain du gagnant, a jeté une barrière dans sa direction. Il a voulu la frapper et avant qu’il n’y parvienne, je me suis interposée. Il m’a donné un coup de pied puis m’a écrasé la cheville assurant qu’il allait me buter», a-t-elle raconté à Midi-Libre. Une enquête a été ouverte suite au dépôt de plainte.

Gênée et dépassée par les événements, la direction de Leclerc assure que pour le prochain jeu, ils mettront à disposition des joueurs une urnes pour les tickets.




Enregistrer un commentaire

Réagissez vite