Actualité en France Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Plus l'heure du Mondial au Brésil approche, plus les ennuis s'accumulent. Samedi, un ouvrier est mort accidentellement alors qu'il effectuait des travaux sur le stade de Manaus. Agé de 22 ans, Marceludo de Melo Ferreira n'a pas survécu à une chute de 35 mètres. C'est le deuxième à périr dans cette enceinte après un premier incident mortel au mois de mars.

Face à la polémique sur la sécurité des chantiers, le bureau du procureur de l'Etat d'Amazonie, dans le nord du Brésil, a réclamé «l'arrêt urgent et immédiat» des travaux. Mardi dernier, le coordonnateur des travaux à Manaus, Miguel Capobiango Neto, avait assuré devant des journalistes que tout serait prêt en vue de l'inauguration du stade Arena de Amazonia le 15 janvier.

Initialement, la Fifa avait exigé que les six stades à construire (sur douze) soient livrés au plus tard le 31 décembre mais «le bureau du procureur public ne peut permettre que la nécessité d'achever la construction à temps pour le Mondial de football 2014 se fasse au prix d'une vie humaine et du bien-être de ceux qui y travaillent».

Ce drame intervient quelques semaines seulement après la chute d'une grue sur le stade en chantier de Sao Paulo, qui doit accueillir le match d'ouverture, coûtant la vie à deux personnes. Au total, cinq ouvriers ont péri sur l'ensemble des stades de la Coupe du monde.
Début décembre, l'image du football brésilien a également été écornée par les violences inouïes qui ont émaillé une rencontre du championnat local, blessant grièvement trois personnes.






Enregistrer un commentaire

Réagissez vite